Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

En souvenir de l'abbé LAURENT

Elle était annoncée, elle a eu lieu dans l'église St Nicolas d'Arleux, ce vendredi 5 mars 2010, cette messe en union avec l'Abbé Jean-Marie LAURENT...

Les fidèles de la Paroisse Ste Claire de la Sensée étaient venus très nombreux pour cette messe en union avec leur pasteur disparu : l’abbé Jean-Marie LAURENT.

L’abbé Duhaubois, vicaire épiscopal,  célébrait cette messe entouré  de trois  compagnons de route de l’abbé Laurent : notre doyen  Henri Bracq, l’abbé Gérard Dewailly et bien sûr l’abbé Robert Meignotte. Un premier instant d’émotion a saisi l’assemblée lorsque, en procession, fut déposée au pied de l’autel une grande photo de l’abbé Laurent et qu’ensuite un représentant de chacune des 17 communautés qui composent la Paroisse vint placer sa bougie allumée autour de la photo.

Le Relais 1 avait choisi des chants qui ont permis une très large participation de l’ensemble des fidèles et Martine Ranson a rehaussé, à l’orgue, cette communion vocale.

 « Au cours des 17 années que l’abbé Jean-Marie Laurent a passées dans notre paroisse, nous avons tous apprécié sa simplicité, sa gentillesse, sa discrétion, sa disponibilité, son humour, sa rigueur aussi parfois ( surtout pour les chants), ses conseils, jusqu’au dernier donné le 1er novembre à Fressain, au cours de la messe d’action de grâce célébrée à son intention. Jusqu’au bout, malgré la maladie, il resta disponible, soucieux de SERVIR CHAQUE JOUR PAR AMOUR. Ne l’oublions pas ». . Telles sont les paroles  choisies  par le Relais 2 qui avait préparé le mot d’accueil, et ce sont ces mêmes références à la gentillesse, la disponibilité de l’abbé Laurent que l’on retrouvait dans  la prière universelle confiée aux bons soins du Relais 3 ou dans la prière d’action de grâce élaborée par le Relais 4, témoignant ainsi de l’hommage unanime des paroissiens de Ste Claire.

Pour les aider à continuer à penser à leur pasteur, plus de 200 d’entre eux ont souhaité emporter à la fin de la messe une photo de lui, accompagnée de quelques uns des mots qu’il nous avait adressés en ce 1er  novembre à Fressain en échange d’un petit don pour aider sa sœur , Sœur Monique, dans l’action qu’elle mène au Bénin en faveur des enfants orphelins ou abandonnés.

Article publié par GUY DRUART • Publié Dimanche 07 mars 2010 • 3330 visites

Haut de page