Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

A la Une

Marche à l'étoile 7 janvier 2017

La marche à l’étoile 2017

Un marathon plein de bonne humeur et de présence divine.


 

Pour la plupart des participants de la marche à l’étoile, sur le thème de la vie de Ste Mère Térésa, en l’an de grâce 2017, la soirée a commencé à 18 h avec la messe de l’Epiphanie célébrée par le Père Daniel Debuf dans l’église de Villers au tertre pour se terminer aux 12 coups de minuit dans la salle des fêtes . Ces 6 heures furent bien remplies pour les 70 marcheurs et marcheuses de 7 à 77 ans…… pour l’intendance…..et autres animateurs de la soirée.

Sens de l’autre, bonne humeur, disponibilité, esprit d’entraide, convivialité ont été les fils conducteurs de cette belle soirée toute emprunte de la présence de Dieu, à l’image des disciples d’Emmaüs qui marchaient à côté du Ressuscité sans s’en rendre compte.

La messe de l’Epiphanie a vu une belle et active participation des enfants qui ont réalisé une très jolie frise que l’officiant n’a pas manqué de mettre en valeur.

Armés d’un remarquable courage et plein d’ardeur les « pèlerins » à l’étoile se sont mis en route en deux groupes, aux itinéraires différents, en direction d’Erchin.

Pour tous, c’était passage obligé par l’église avec réconfort spirituel « et ou » passage par l’accueil communal pour un autre style de ressourcement…..

A l’église devant la magnifique crèche que certains découvraient pour la 1 ère fois , Jean-Louis Faidherbe poète local aidé de son épouse Marie-Ange offrirent un merveilleux cadeau . Jean-Louis, avec toute sa sensibilité épidermique, la force de sa conviction intérieure et son émotion indissimulable donna lecture d’une prière inédite de sa création, sur Mère Térésa. Prière composée le jour même de la canonisation de Mère Térésa par le Pape François. Les participants invités à reprendre les quelques phrases revenant en leitmotiv furent captivés par la profondeur du message qui rappelait des éléments du questionnaire rythmant la marche.

Un peu fourbus, mais fiers et heureux de leur petit marathon , les marcheurs se retrouvèrent dans la salle des fêtes de Villers pour partager la galette et tirer les rois.

Indéniablement , la marche à l’étoile 2017 restera ,dans les annales, comme un grand cru, un grand cru de la gentillesse, de la bonne humeur ,du sourire , des tâches partagées, de la solidarité qui mettent plein de baume au cœur et donne envie de se mobiliser.

S’il n’est pas possible de remercier individuellement chacune et chacun de celles et ceux qui ont œuvré à ce succès, les organisateurs tiennent à signaler leur gratitude à l’égard des municipalités des 2 villages qui ont permis de réaliser l’accueil des participants dans des conditions de confort remarquables.

Joël

Prière à Méré Térésa.

Dans ce moment de l’instant

Qui va trop vite,

Qui va trop loin,

Qu’en est-il de la musique des roses,

Des poèmes et des proses

Qui chantent les petits bonheurs

De l’ordinaire des jours ?

 

Sainte Mère au sari blanc,

Cousu d’or pauvre et nu,

Apporte à nos visages griffés de larmes

La nécessaire tendresse

Et les bouquets manquants

A toutes nos soifs de plénitude.

 

Dans ce monde du compte à rebours

Qui ne sait pas,

Qui ne sait plus,

Qu’en est-il des rivières de notre enfance,

De la transparence d’une goutte d’eau

Qui succombe au désamour

De notre immense négritude ?

 

Sainte Mère au sari blanc,

Cousu d’or pauvre et nu,

Apporte à nos visages griffés de larmes

La nécessaire tendresse

Et les bouquets manquants

A toutes nos soifs de plénitude.

 

Dans ce monde des faux-semblants,

Petits pas en avant,

Mille lieues en arrière,

Qu’en est-il de toutes ces petites victoires

Accomplies ou rêvées,

De l’enthousiasme créateur de l’Eternel présent

Et du discret éloge de l’invention de soi ?

 

Sainte Mère au sari blanc,

Cousu d’or pauvre et nu,

Apporte à nos visages griffés de larmes

La nécessaire tendresse

Et les bouquets manquants

A toutes nos soifs de plénitude.


 

Par et avec l’aimable autorisation de ………….. Jean-Louis Faidherbe


 


 

Article publié par GUY DRUART • Publié Dimanche 08 janvier 2017 • 813 visites

Haut de page