Férin 12 mars messe avec notre archevêque

FERIN

Messe d’ouverture de la visite pastorale de notre archevêque

Monseigneur Vincent Dollmann.


 

Samedi 12 mars dernier, c’est dans la magnifique église St Amand de Férin que Mgr Vincent Dollmann archevêque de Cambrai a ouvert sa visite pastorale des doyennés de Cambrai et d’Escaut-Sensée.

Une assemblée bien fournie, remplissant totalement l’église, a suivi avec beaucoup de Foi, d’attention et de conviction la messe concélébrée par 5 prêtres (fait très rare dans nos églises rurales) . La participation de la chorale paroissiale dirigée par Emilia Druart avec Denise Delplanque et Thérèse Venel au clavier donna du corps et de l’enthousiasme à ce beau rassemblement.

Mgr Dollmann que beaucoup de fidèles n’avaient jamais découvert d’aussi près, sut, avec beaucoup de simplicité et persuasion, faire passer le message de ce grand moment biblique qu’est la Transfiguration de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Cet événement est tellement important nous rappela notre archevêque que les 4 évangélistes le rapportèrent dans leurs écrits de même que Pierre dans une de ses lettres.

De ce que le prélat nous a rappelé, nous pouvons retenir ces quelques éléments :

« La transfiguration est un moment décisif dans la reconnaissance du Messie. »

« On l’attendait pour mettre de l’ordre, il est venu nous parler de l’amour du prochain. »

« La transfiguration de Notre Seigneur Jésus-Christ est une manière pour nous de renouveler notre espérance dans un contexte difficile. »

« La Transfiguration précède de peu la Passion tragique de Jésus mort au rang des bandits. »

« Jésus nous montre que la source de notre Espérance doit se trouver essentiellement dans la prière. »

« Mettons nous donc à l’écoute de Jésus de tout notre cœur et souvenons nous, durant cette guerre en Ukraine, de celles et ceux, tels Josef Engling et Louise de Bettignies , apôtres de la paix , qui avaient mis leur espérance en Dieu au cœur de la guerre….»

« Jésus, c’est la Lumière qui gagne. » .

Cette belle cérémonie se termina par la bénédiction solennelle donnée par notre archevêque.

                                                                       Joël 

 

 

Article publié par GUY DRUART • Publié le Mercredi 16 mars 2022 • 508 visites

keyboard_arrow_up