Votre journal "Vivre ensemble" bientôt dans votre boite aux lettres

En avant première, enfin la parution de votre journal avec l'édito de votre curé André-Benoît Drappier.

EDITO Par l’abbé André-Benoît DRAPPIER

Donner sa vie

J’écris ces mots le mardi 31 mars. Nous sommes au plus fort de la pandémie du Covid-19. Une grande partie de la population de la planète est en confinement.

Dimanche, avec l’entrée de Jésus à Jérusalem, commence la semaine sainte. Huit jours qui nous emmènerons jusqu’à la mort sur la croix, jusqu’au tombeau vide et la résurrection au matin de Pâques. Une semaine qui nous rappelle comment Jésus est allé jusqu’au bout de son chemin pour vivre cette parole de l’Evangile : « Il n’y a pas de lus grand Amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » Donner sa vie. En ces jours difficiles, nous comprenons tout le sens de cette parole. Des gens qui donnent leur vie pour les autres, il y en a tout le temps dans les hôpitaux, mais on ne s’en aperçoit pas, parce que leur vie, ils la donnent par petits morceaux, jour après jour, médecins, infirmières, personnels soignants, et tous ceux qui interviennent dans l’univers hospitalier. Leur vie, ils la donnent par leur temps qu’ils ne comptent pas, leur compétence professionnelle, leur humanité. Mais qui s’en aperçoit ? Il a fallu ces jours terribles, où aller travailler, c’est risquer sa vie, pour nous rendre compte de ce que ça veut dire : donner sa vie, donner sa vie au quotidien.

Alors merci à tous ceux qui donnent leur vie, qui donnent vie aux autres, à l’hôpital, et dans bien d’autres endroits. Merci.

+-+-+-+-+-+-

Vous découvrirez toutes les informations et articles dans les pages de votre journal « Vivre ensemble ! »

Ce journal vous l’aurez bientôt dans votre boite aux lettres grâce à 170 personnes de la paroisse, bénévoles qui vous le livreront. Merci à tous.

C’est aussi un moment fort de partage, vous êtes sollicités de toute part bien sûr, mais n’oubliez pas

de donner pour le journal si vous ne l’avez pas encore fait des enveloppes sont à votre disposition à l’entrée de l’église à Arleux.

Article publié par joseph gisbert • Publié le Dimanche 26 avril 2020 • 93 visites

keyboard_arrow_up