Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Vie de la paroisse

Rencontre EAP 9 juin 2011

RENCONTRE   EAP  DU 9 JUIN 2011

 

L’Equipe d’Animation Paroissiale s’est  réunie jeudi 9 juin 2011 à Arleux, en présence du Vicaire Général, l’abbé Xavier BRIS venu faire connaissance de l’équipe et entendre les difficultés de la Paroisse.

Ses préoccupations majeures sont de deux ordres :

-          Comment  peut-on accueillir le mieux possible toutes les demandes

Et  Comment  faire en sorte que chaque Paroisse n’en soit pas réduite à se débrouiller toute seule.

Sensibilisé sur le sujet des baptêmes que Thérèse avait évoqué lors de la rencontre, niveau doyenné, des personnes tenant les permanences, il nous a redit que le recours aux diacres n’était pas souhaitable sous la forme actuelle où ils « servent de bouche-trous » ;  il n’est pas pour autant question de suspendre cette aide mais il faut réfléchir à une autre approche ; quel rôle peuvent-ils jouer dans notre communauté paroissiale ? (participation aux préparations baptêmes, animation  de rencontres…..). Notre doyen l’abbé BRACQ doit rencontrer  M.CAREMIAUX qui réunira les diacres de Douai  pour étudier le sujet. Il  sera peut-être nécessaire de prévoir 2 lieux de baptêmes à une même date lorsque les demandes seront trop nombreuses le même jour.

 

-          Quels signes peut-on donner que Dieu n’a pas déménagé ?

Le prêtre qui jadis avait son clocher et était proche de ses paroissiens,  cela n’existe plus ; il faut donc faire autrement.

N’y a-t-il pas  4 évangiles nous dit-il ,  et pourtant ils disent tous la même chose mais différemment parce que la perception de chaque évangéliste est différente.

Il faut encourager  les autres signes qui existent ici ou là dans la Paroisse : Eglises ouvertes là où c’est possible et pourquoi pas aussi  les jours de marché, à la sortie d’école en fin de journée ; Temps de prière (vêpres, chapelet..) ;  le groupe de catéchuménat, celui des jeunes après la profession de Foi.

Nous avons aussi évoqué la difficulté existante  de créer des liens, des échanges, entre les différents groupes ou équipes de  la Paroisse.  Comment  la communauté paroissiale pourrait-elle mieux accueillir les enfants catéchisés  qui sont l’Eglise de demain ?  Les catéchistes font un travail remarquable, salué par tous, mais la communauté paroissiale vit à côté mais pas suffisamment avec les enfants catéchisés.

Une chose est sûre nous a-t-il dit il ne faut pas vouloir s’en sortir seul ; nous n’en avons pas les moyens ; il faut faire remonter toutes les difficultés au doyenné  pour provoquer une réflexion et essayer d’y apporter des solutions.

Geneviève Desprez

Article publié par GUY DRUART • Publié Vendredi 10 juin 2011 • 2154 visites

Haut de page