Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Vie de la paroisse

Professions de foi Cantin 25 mai 2014

Professions de foi à Cantin le 25 mai 2014

En ce  beau dimanche ensoleillé de mai, 6ème dimanche de Pâques,  27 familles venues des  4 coins de la paroisse Ste Claire de la Sensée ont convergé vers l’église St Martin de Cantin pour accompagner leurs enfants qui  renouvelaient  les promesses de leur  baptême.

Tous vêtus de blanc comme au jour de leur baptême, les jeunes ont été accueillis,  sur le parvis, par l’abbé Debuf et les catéchistes, puis encadrés de leurs parrain et marraine ils se sont mis en marche en une belle procession d’entrée,  derrière la croix et le cierge pascal allumé,  successivement symboles  de la mort et de la résurrection du Christ et ils remontèrent  la nef jusqu’au chœur où leur fut transmise la lumière de la résurrection par leur parrain et marraine qui l’avaient reçue à leur place  le jour du baptême.

D’autres signes au cours de la cérémonie rappelèrent le baptême :

  • Leur « je crois »  personnel en réponse aux questions baptismales.

  • Le signe de l’eau qu’ils sont allés eux-mêmes prendre dans la cuve baptismale en traçant sur eux le signe de croix.

Pour introduire son homélie, l’abbé a capté l’attention de son auditoire en demandant à chacun  de lever la main pour essayer de sentir les ondes qui se propagent dans l’air et qui permettent le  fonctionnement de nos appareils modernes de communication et de transmission. Mais, quelle différence entre les messages virtuels et éphémères que nous nous échangeons   aujourd’hui sur nos smartphones avec le Credo  des chrétiens qui se transmet  invariablement en Eglise depuis 2000 ans ! Ce Credo de l’Eglise que  les jeunes vont professer publiquement, prend ses racines dans les témoignages des apôtres comme dans cet écrit de  l’apôtre Pierre que nous avons vu dans la 2ème  lecture de ce dimanche « Lui, le Juste, il est mort pour les coupables afin de vous introduire devant Dieu. Dans sa chair, il a été mis à mort ; dans l’Esprit, il a été rendu à la vie ».

La constance et la pérennité du message accréditent  notre confiance dans ces premiers témoignages.

Et cette Bonne Nouvelle doit  continuer à se transmettre aujourd’hui. Chaque baptisé a le devoir d’annoncer l’évangile, non pas en levant la main en l’air mais en ayant  la main tendue vers le frère pour recevoir de lui et le servir.

En conclusion, l’abbé a invité les jeunes à confirmer  leur  baptême par le sacrement de confirmation qui est donné par les évêques, successeurs des apôtres, comme autrefois les Samaritains nouvellement baptisés l’avaient reçu par l’onction  des apôtres eux-mêmes.

Au moment du « Notre Père », les jeunes sont allés autour de l’autel pour prier le Père comme Jésus nous l’a appris, et après avoir échangé le signe de paix, ils  ont communié solennellement au Corps du Christ.

A la fin de la cérémonie, les jeunes se sont tournés vers la Vierge en ce dernier dimanche de Mai,  pour  chanter  le « Je vous Salue Marie » puis ils ont terminé par « Je veux chanter ton amour Seigneur chaque instant  de ma vie… ».  Belle promesse de fidélité au Seigneur!

                                                                                  Agnès

Article publié par GUY DRUART • Publié Mercredi 28 mai 2014 • 1092 visites

Haut de page