Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Vie de la paroisse

Concert Harmonies et Chorales Estrées

Concert, de Solidarité

A Estrées, harmonies et chorales se sont unies pour aider l’enfance défavorisée

L’église Saint Sarre était comble dimanche afin d’être solidaire d’une noble cause dont l’abbé Robert Meignotte est partenaire depuis 1992 : Noël heureux avec eux, mais aussi Heureux avec eux à l’hôpital, et Heureux avec eux durant les vacances d’été. trois types d’action  pour venir en aide aux enfants en difficultés ou malades de notre région et à leurs familles, dont la plus ancienne remonte à 1946 à l’initiative du journal La Voix du Nord : « ainsi pendant les fêtes de Noël 2013 près   de   7 500   enfants   ont pu bénéficier de  jouets,   vêtements, friandises  lors d'arbres  de  Noël  organisés  via   les  Instituts  de rééducation, Maisons d'enfants, Établissements de soins, etc...Près de 3 000 chèques - NOËL (chauffage, alimentation et produits d'hygiène exclusivement) ont été offerts aux foyers défavorisés avec enfants de la région, 33 dossiers présentés par diverses associations ont été financés pour 29 500 euros permettant à plus de 2 500 enfants de bénéficier de matériels indispensables à leur vie communautaire.

 L'équipe du Noël organise une fête dans les établissements de soin ou d'éducation de la région, avec spectacle, ... et bien entendu la présence du Père Noël et sa hotte de cadeaux ».

Pour continuer l’action, les chorales La Villanelle de Féchain, la Tarentelle de Bugnicourt, et l’harmonie de Fressain-Féchain se sont rassemblées dans l’église où avaient pris place de nombreux élus autour des Vice-présidents  du SIRA et du centre socioculturel, organisateurs de ce concert du nouvel an depuis 16 années. Avaient pris place aussi André Martel, Philippe Crétin de l’association du Noël et l’abbé Robert Meignotte qui, après avoir remercié le public, les choristes et musiciens, les élus, a précisé : «  que l’association de Noël focalise son action, en cette période, envers les enfants gravement malades et envers les enfants fortement handicapés, le but étant de leur apporter un peu de douceur tout au long de leur séjour à l’hôpital ».

Le public a apprécié, il a traduit ces remerciements envers les choristes et les musiciens par des applaudissements très nourris, en demandant plusieurs « bis » le dernier fut celui destiné à l’harmonie qui a terminé ce concert exceptionnel en rejouant «  La Marche de Radetzky ».

 

 

 

Article publié par GUY DRUART • Publié Jeudi 23 janvier 2014 • 1838 visites

Haut de page